Les espèces de poissons

Les espèces de poissons qui peuvent cohabiter dans un aquarium

Voir les poissons nager dans un aquarium est un spectacle émerveillant. Mais, il faut avant tout bien choisir les espèces de poissons à y mettre. En effet, il n’est pas facile d’y faire vivre différentes espèces en même temps. Différents critères doivent être considérés avant de mettre en place son aquarium communautaire.

Tenir compte des conditions physico-chimiques de l’aquarium

Chaque espèce de poissons vit dans des conditions différentes dans leur milieu naturel. Pourtant au niveau de l’aquarium, ils doivent s’adapter aux paramètres de l’eau. Il y a donc intérêt à choisir des variétés de poissons qui vivent dans des conditions assez proches, voire même similaires.

  • Le pH et la dureté de l’eau

D’une manière générale, les poissons vivent dans des eaux avec des pH compris entre 5 à 9. Dans la mesure où le pH est inférieur à 7, l’eau est dite acide. Dans ce cas, les espèces provenant de l’Amérique du Sud sont à privilégier. A l’inverse, si l’eau de l’aquarium est basique, on optera plutôt pour des poissons de l’Asie.

Pour connaître le PH et la dureté de l’eau dans un aquarium, on peut utiliser les tests colorimétriques. Ils sont simples à utiliser et permettent une indication réaliste. Outre l’utilisation de papier pH, on peut aussi demander les paramètres de l’eau de la région à la municipalité locale.

  • La température de l’eau

Il y a des poissons qui préfèrent les eaux plus chaudes. C’est notamment le cas des poissons exotiques. Ils ne peuvent donc pas cohabiter avec les espèces d’eau froide. Ces derniers font, entre autres, référence aux fameux poissons rouges.

Optimiser l’occupation de l’aquarium

Pour mieux choisir les espèces de poissons à intégrer dans un aquarium, l’occupation de ce dernier est à considérer. Si certaines espèces préfèrent vivre dans le fond, d’autres sont plus adaptés à vivre plus en hauteur.

Pour que chaque poisson puisse bénéficier d’un espace de vie optimal, il est plus approprié de choisir des espèces de poissons vivant à différents niveaux. Il faut donc mélanger les espèces benthiques comme les loricaridés, ceux qui vivent au milieu de l’aquarium, à l’instar du barbu, et les poissons de surface. Ces derniers font référence aux poissons-hachettes ou papillons.

Considérer le caractère de chaque espèce de poisson

Pour éviter de dépeupler rapidement l’aquarium, il ne faut pas mélanger les petits poissons avec ceux des plus grandes tailles. Ceux-là sont souvent des prédateurs. Ils pourraient donc manger les petits poissons. Puisque l’espace au sein de l’aquarium est assez restreint, ces derniers ne pourront pas fuir bien loin.

Les espèces territoriales et celles plus calmes ne constituent pas une option d’association. De même, on ne pourra pas envisager de mettre des poissons combattants dans un même aquarium.

Pour commencer à introduire les poissons dans un aquarium, le mieux serait de prioriser les espèces nettoyeuses. Elles permettront de limiter les déchets dans l’eau. On pourra ensuite introduire d’autres poissons tout en veillant à une densité optimale. À titre indicatif, 1 litre d’eau équivaut à 1 cm de poisson. La taille considérée sera de celle à l’âge adulte.